Espace UltraDanse Logo

Lettre d'information n°170 du 19/09/2022


L'Espace UltraDanse vous informe sur son actualité ainsi que les activités à venir. Cette lettre est envoyée à tous les abonnés (élèves de l'école, personnes ayant donné leur e-mail...).

ACTUALITÉ EN BREF...

Voici en bref les informations du moment à l'Espace UltraDanse.

  • Rentrée : les cours d'essai sont toujours possibles !
  • Zoom sur : les claquettes
  • Zoom sur : la danse indienne/Bollywood
  • Les Ultra's Chicas, une troupe basée à l'Espace UltraDanse
  • Autres informations et annonces

RENTRÉE : LES COURS D'ESSAI SONT TOUJOURS POSSIBLES !

CalendrierLa rentrée des cours collectifs a eu lieu il y a quelques jours. Comme à chaque début de saison, il est possible d'essayer tous nos cours en venant directement à l'heure du cours souhaité. L'essai est toujours possible (et gratuit jusqu'à la fin du mois de septembre, 1 fois par cours). N'hésitez pas à venir et à faire passer l'information autour de vous ! Le bouche-à-oreille est notre meilleur moyen de faire connaître nos activités !

Le planning de cette rentrée a été mis à jour sur le site Internet de l'école de danse :
http://www.espace-ultradanse.fr/wp/planning
Une erreur s'était glissée dans notre planning initial : le cours de lindy hop débutant du mardi est bien à 20h30 et non 19h30. Bien sûr, il est toujours possible de l'essayer !

Les inscriptions de la rentrée seront faites soit aux horaires des cours collectifs mentionnés sur le planning (à l'accueil en entrant)  soit à l'occasion de permanences : la prochaine est prévue le samedi 24 septembre de 14h à 17h.

ZOOM SUR... LES CLAQUETTES

CalendrierAbsent de notre planning pendant quelques années faute de créneau disponible, le cours de claquettes américaines est de nouveau là ! Il y a déjà une dizaine d'inscrits et il est encore possible de l'essayer ou de s'y inscrire. C'est un cours qui s'adresse aux débutants et au faux débutant (quelques mois de pratique), il est donc accessible à tous ! Voici une petite présentation de cette activité, inspirée du blog UltraDanse.fr animé par Christian (qui donne les cours de claquettes à l'Espace UltraDanse le jeudi à 18h30).

La danse à claquettes est issue de plusieurs pratiques allant du « clogging » anglais (sorte de gigue dansée en sabots à l’origine) aux danses et rythmes africains en passant par la danse traditionnelle irlandaise. Que ce soit du côté des origines européennes ou de celui des origines africaines, on retrouve un point commun dans le fait que les gens accompagnaient leur travail du son de leurs pieds frappés au sol. Bien sûr, entre ces cultures, les rythmes sont différents et les traditions aussi. C’est cela qui a initié la diversité des pas que nous connaissons aujourd’hui. La rencontre s’est opérée à la fin du XIXe siècle et au début des années 1900 aux États-Unis avec, d’un côté, les ouvriers émigrants venant d’Angleterre et d’Irlande et, de l’autre côté, les esclaves africains. Les mouvements qui scandaient le travail passèrent de la vie à la scène par le biais des « Minstrel Shows » dont j’ai parlé dans un autre article de ce blog. Les Blancs grimés en Noirs faisaient le spectacle en imitant ces derniers. Jusque dans les années 1920, les frappes sont faites grâce à des semelles en bois en deux parties (sur des chaussures de cuir), mais devant l’usure rapide de celles-ci, on les remplaça définitivement par des plaques de métal, les fers (ou taps en anglais), qui pour autant sont de nos jours en aluminium.

La danse à claquettes devint de plus en plus populaire avec les comédies musicales hollywoodiennes à partir des années 30 où des vedettes comme Fred Astaire, Ginger Rogers, Gene Kelly, Ann Miller, Eleanor Powell ou Shirley Temple firent de cette discipline une part essentielle du rêve américain. Ils y ajoutèrent des pas de danse classique et la musique jazz était omniprésente dans leurs numéros qui comportaient aussi du chant. Comme d’autres manières de danser de l’époque swing, la danse à claquettes passa de mode avec la déferlante du rock’n’roll après la Seconde Guerre mondiale. Mais le renouveau est là de nos jours grâce au retour de l’attrait du public pour les danses traditionnelles et folkloriques (comme les danses irlandaises) ainsi que pour le jazz et le swing. Je dirais, pour simplifier, qu’on parle aujourd’hui de deux principales catégories dans la pratique de la danse à claquettes : les claquettes irlandaises et les claquettes américaines. Le développement des qualités de danseur à claquettes permet d’améliorer son équilibre, son aisance et ses jeux de jambes dans les danses à deux comme le rock, le lindy hop,… et même la valse. Autant dire que s'inscrire à un cours de danse à claquettes ne peut qu'être bénéfique à n'importe quelle danseuse ou n'importe quel danseur !

ZOOM SUR... LA DANSE INDIENNE/BOLLYWOOD

BollywoodL'Espace UltraDanse propose depuis son ouverture un cours de danse indienne/Bollywood animé par Sumathi. Les cours ont lieu le jeudi à partir de 19h15. oici une petite présentation de cette activité, inspirée du blog UltraDanse.fr animé par Christian le créateur de notre école de danse.

La pluralité culturelle de l’Inde n’est plus à démontrer et cela est autant dû à l’étendue du pays qu’à son histoire. La danse classique indienne impose au danseur une forte expression émotionnelle, une dextérité importante ainsi qu’un maniement du rythme très précis. Trois formes de danse classique indienne sont les plus connues : le Bharata Natyam (originaire sur Sud-Est de l’Inde), le Kathak (originaire sur Nord) et le Kathakali (Sud-Ouest de l’Inde), une forme de danse théâtrale où la symbolique des positions de mains est prédominante.

Mais venons-en au Bollywood. Le cinéma indien s’est développé depuis le début du 20e siècle un peu de la même manière que le cinéma américain. Des premiers films silencieux en noir et blanc, on est passé progressivement aux films de comédie musicale dans les années 1930 et 1940. C’est le caractère imaginaire et enluminé des films musicaux de cette époque qui a probablement aidé les populations indiennes à surmonter des périodes difficiles de l’histoire comme la Seconde Guerre mondiale et la partition des Indes en 1947. Cet âge d’or du cinéma indien dura jusque dans les années 1960 et vit naître la plupart des grands classiques. La croissance de l’aspect commercial de ces films à succès continua jusque dans les années 1970 où le terme « Bollywood » est pour la première fois utilisé. Ce néologisme est la concaténation du « B » de Bombay (ville la plus peuplée de l’Inde et de nos jours connue sous le nom de Mumbai) et de l’essentiel du mot « Hollywood », capitale du cinéma américain. Ainsi, le terme « Bollywood » se rapporte-t-il uniquement aux films créés à Bombay (et il y en a beaucoup, ils ont souvent en Hindi, très populaires, et comportent des scènes chantées et dansées).

Dans les premiers films de Bollywood, les chorégraphies étaient basées sur la danse indienne traditionnelle ou classique, dont le Bharata Natyam et le Kathak. Petit à petit, l’influence américaine s’est fait ressentir dans ces danses. En particulier, des éléments des chorégraphies venues de Broadway et des clips passant sur les chaînes de télévision émises dans le monde entier (comme MTV, chaîne musicale « pour les jeunes ») ont peu à peu été intégrés pour ajouter de l’originalité et du spectaculaire dans les productions indiennes. Ces éléments sont donc principalement issus du jazz et du hip-hop. Chaque film raconte une histoire et les chorégraphies dansées sont là pour marquer une étape de l’histoire en question, il y a donc une mise en scène particulière dans chaque chorégraphie où l’histoire intervient. Par exemple, cela peut être une scène romantique entre une femme et un homme qui se rencontrent ou encore une dispute entre deux soeurs dans un décor un peu irréel. Si vous aimez les mouvements dynamiques et les posture venant de l'Inde, c'est le moment d'essayer les cours de Bollywood à l'Espace UltraDanse !

LES ULTRA'S CHICAS : TROUPE BASÉE À L'ESPACE ULTRADANSE

Ultra's ChicasLa troupe des Ultra's Chicas a été créée à l'Espace UltraDanse il y a 6 ans. Elle intervient depuis tout ce temps dans des événements privés (mariages, anniversaires, etc.) ou publics (salons, concerts, festivals, etc.). La troupe est particulièrement connue dans son registre vintage américain (rock, swing, country), mais elle propose aussi des chorégraphies latino, cabaret, etc.

Saluée régulièrement dans des publications (par exemple en photo dans le dernier numéro du magazine "Pure Vintage"/juillet 2022), la troupe a enregistré pour TF1 et est récemment intervenue dans des événement prestigieux comme le salon Albi Vintage au parc des Expositions d'Albi ou encore le salon "auto-moto classic" sur la grande scène extérieure au parc des expositions MEETT de Toulouse. Le prochain événement sera proche de l'école de danse, à Fenouillet (parking Géant-Casino), dans une formule exceptionnellement réduite à 3, le dimanche 25 septembre pour l'Expo auto organisé par Macadam Passion Club.

Pour davantage d'informations sur la troupe, vous pouvez consulter leur page Facebook ou les suivre pour connaître leurs prochaines dates :

http://www.facebook.com/ultraschicas

AUTRES INFORMATIONS ET ANNONCES

CalendrierLes activités de l'Espace UltraDanse comportent des cours de danse, bien sûr, mais aussi des événements. Cette année :

  • les soirées dansantes mensuelles et stages de week-end reprendront mi-octobre (planning à venir)
  • les Social Club organisera normalement enfin de nouveau le réveillon de la Saint-Sylvestre
  • le spectacle de gala aura lieu le 3 juin prochain dans la salle de spectacles du Bascala, à Bruguières.

SUIVEZ-NOUS SUR INTERNET ET LES RÉSEAUX SOCIAUX !

N'hésitez pas à partager ces informations avec vos amis et votre famille, cela nous aidera à nous faire connaître si vous êtes satisfait(e) de nos prestations.